Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MINEAGRIE> Campagne sylvicole 2018-2019

Cinquante et un millions neuf cent vingt et un mille quatre cent soixante-cinq (51 921 465) plants ont été plantés

Le ministre de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage Déo Guide Rurema a animé le mardi, 07 mai 2019,  un point de presse a propos de la campagne sylvicole 2018-2019.


Dans son  discours, le ministre en charge de l’agriculture a fait savoir que, dans le but d’opérationnaliser le Plan national de développement (PND 2018-2027), le gouvernement du Burundi a mis en place, à côté d’autres institutions, des programmes et projets ainsi que le secteur privé, un programme national de reboisement « Ewe Burundi urambaye ». En matière d’environnement, l’un des objectifs principaux du PND est de préserver et restaurer les écosystèmes terrestres et lutter contre la désertification en vue de promouvoir un développement durable et résilient aux effets néfastes du changement climatique. M. Rurema a fait savoir que, pour y arriver, le ministère ayant l’environnement dans ses attributions organise annuellement des campagnes sylvicoles de production de plants en pépinières et leur installation sur les collines avec l’implication de plusieurs acteurs.

Pour la campagne sylvicole 2018-2019, le programme « Ewe Burundi urambaye » avait prévu de produire trois millions (3 000 000) de plants. Il a été constaté qu’on a produit et planté au niveau national, avec le concours d’autres partenaires et privés dans le secteur de l’environnement, cinquante et un millions neuf cent vingt et un mille quatre cent soixante-cinq (51 921 465) plants. Parmi ces derniers, il y a trente millions trois cent-quarante neuf mille sept cent nonante (30 349 790) plants agro forestiers, dix neuf millions trois cent trente mille huit cent cinq (19 330 805) plants forestiers et deux millions deux cent quarante mille huit cent septante (2 240 870) plants fruitiers.M. Rurema a indiqué que comme ces efforts sont louables, il est demandé à tous les intervenants de travailler en synergie pour assurer continuellement l’entretien et la protection de ces arbres contre toute forme de destruction. Il devient alors urgent de commencer les travaux d’entretien des boisements en mettant un accent particulier sur les coupe-feux durant les travaux de développement communautaire avec l’implication de l’administration locale et d’autres parties prenantes. Comme la campagne sylvicole 2019-2020 approche, le ministre Rurema a exhorté tous les intervenants à commencer à se préparer afin de démarrer à temps l’instalation de pépinières en tenant compte des zones écologiques.

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir