Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

TRAVAUX PUBLICS> Réhabilitation du rond point des Nations unies

Les travaux vont bon train

000000000aa09Depuis le lundi 29 avril 2019, les travaux de réhabilitation du rond point des Nations unies ont commencé. Selon Ingénieur Marc Rugerinyange, chargé des travaux à ce rond point, les activités vont bon train.  Et pour les conducteurs de véhicules empruntant cette voie,  c’est un travail très louable. Les travaux de réhabilitation du rond point des Nations unies sont en train d’être exécutés par « Groupe entreprise d’ingénierie et de service et entreprise Kazoza » (Groupe EIS-EKA).

Les délais d’exécution de  ces travaux sont de cinq mois.Ce rond point qui se situe dans la zone Ngagara en commune urbaine de Ntahangwa se trouvait depuis quelques mois dans un état de dégradation. La circulation dans cet endroit était difficile à cause du mauvais état de ce rond point. Mais  pour le moment, c’est un ouf de soulagement pour les utilisateurs de ce rond point. Selon les conducteurs des véhicules qui empruntent cette voie, c’est un travail très louable et il est très agréable de constater que les travaux de réhabilitation ont commencé. Ils ont indiqué qu’ils s’en réjouissent car la circulation était difficile à cause de l’état de ce rond point surtout qu’ils sont nombreux à emprunter cette voie.  Ils souhaitent que les autres routes qui sont en mauvais état soient réhabilitées dont la route RN 9 qui passe dans le quartier Mutakura de la zone Cibitoke.  Ils disent aussi que, pour le moment, il y a de l’embouteillage causé par le démarrage de ces travaux. Mais, vu l’intérêt de la réhabilitation de ce rond point, l’embouteillage n’est pas un problème étant donné que c’est pour cinq mois seulement. Pour M. Rugerinyange, les travaux de réhabilitation avancent avec une allure satisfaisante. Il a indiqué que cette entreprise va produire un travail de qualité et qu’elle va respecter le délai convenu. Il a souligné que vu état d’avancement du travail, les travaux pourraient  être terminés même avant les cinq mois du délai contractuel.   

Fides Ndereyimana

Ouvrir