Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

CNC > Clôture du concours Prix médias, édition 2018

« Les hommes et les femmes des médias doivent avoir un esprit compétitif »

000000a1Le Conseil national de la communication (CNC) a procédé, le vendredi 3 mai 2019, à la remise des prix aux gagnants du concours Prix médias, édition 2018. Les cérémonies, qui se sont déroulées à la maison de la presse, ont été rehaussées par la présence du ministre de la Communication et des médias, Fréderic Nahimana. Il a demandé aux gagnants d’aller de l’avant pour remporter aussi des concours au niveau international.


Le thème de cette édition 2018 était : «Le rôle des médias face au développement du monde rural ». Selon le secrétaire de la commission Prix médias édition 2018, Jacques Bukuru, quarante-cinq compétiteurs avaient pris part à ce concours.Dans son allocution de circonstance, le ministre de la Communication et des médias, Frédéric Nahimana, a felicité tous ceux qui ont participé au concours et particulièrement ceux qui ont gagné des prix. Il les a encouragés d’aller de l’avant pour que demain, ils puissent aussi remporter des concours au niveau international.Le ministre Nahimana n’a pas oublié de remercier, au nom du gouvernement du Burundi et du ministère de la Communication et des médias, les organisateurs et les bailleurs qui ont contribué pour que cette activité soit réalisée.Avant de terminer son message, M. Nahimana a invité les hommes et les femmes des médias à avoir un esprit compétitif afin que le Burundi ait un professionnalisme journalistique et compétitif.

Les médias sont appelés à être de bons temoins du Burundi à la veille des élections

Le président du Conseil national de la communication (CNC), Nestor Bankumukunzi, a fait remarquer que pour cette édition 2018, le CNC a choisi le thème : « Le rôle des médias face au développement du monde rural ». Donc, un thème rarement abordé par les médias, comme l’ont constaté les multiples rapports du monitoring réalisé avant 2015.De 2015 à aujourd’hui, a-t-il dit, l’action des médias est circonscrite au niveau de la capitale et des chefs-lieux des provinces. Les thèmes traités sont pour la grande majorité en rapport avec la politique, la sécurité et tout ce qui est sensationnel. Il a déploré le fait que les médias communautaires, qui devaient insérer dans leurs programmes les schèmas de développement des communautés, ont été absents du concours.A la veille des élections, M. Bankumukunzi a appelé les médias  à être de bons temoins de la marche du Burundi pour aider les décideurs à prendre des décisions appropriées aux préoccupations de nos populations.

Rose Mpekerimana du quotidien Le Renouveau, parmi les primés pour la presse écrite

Selon le secrétaire de la Commission du concours Prix Médias édition 2018, Jacques Bukuru, les membres de la Commission se sont penchés sur six critères des meilleures œuvres. Il s’agit de l’originalité, la créativité et l’innovation (4 points) ; la précision et l’exactutide (5 pts) ; la localisation du sujet dans le monde rural (2 pts) ; l’équilibre (3 pts); les formes et genres variés (4 pts) et le genre (2 pts).Nous vous présentons la liste des gagnants :- Télévision (13 candidats, tous de la RTNB, ils ont reçu chacun une enveloppe)1. Prosper Bizimana (18/20)2. Felicité Nininahazwe (17/20)3. Josephine Twagirayezu (16/20)- Presse écrite (13 participants, ils ont reçu chacun un poste téléviseur Star times)1. Renovat Ndabashinze (Iwacu, 17/20)2. Rose Mpekerimana (Le Renouveau, 16/20)3. Bonith Bigirimana (Burundi Eco, 14/20)- Radio (16 participants, ils ont reçu chacun un ordinateur portable)1. Jean Pierre Misago (Correspondant d’Isanganiro, 14,5/20)2. Donatien Nduwimana (RTNB, 14/20)3. Espérance Habarugira (Nderagakura, 13,5/20)

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir