Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

COMUSECORI> Son importance pour les agriculteurs des collines Randa et Kizina

Membre ou non, tout agriculteur en profite

 

DSCI2537Dans le but de promouvoir l’agriculture sur les collines Randa et Kizina, les agriculteurs de cette localité ont fondé une coopérative de multiplication des semences et  de commercialisation du riz.  Marius Kamanayo, membre et président de cette coopérative  signale, dans un entretien avec la rédaction du quotidien Le Renouveau, l’importance de celle-ci aux agriculteurs. 

 

Nous sommes dans la province de Bubanza et ladite coopérative est nommée Comusecori (Coopérative de Multiplication des Semences et de commercialisation du Riz). Comme  le signale M. Kamanayo, non seulement, les membres de cette coopérative en profitent mais aussi les autres agriculteurs environnants en tirent profit.Marius Kamanayo fait savoir que cette coopérative prend naissance dans les avis des jeunes agriculteurs leaders des collines Kizina et Randa. « Après avoir remarqué que les générations antérieures ont toujours pratiqué  la culture du riz  mais n’ont pas abouti à élever leur production, nous nous sommes réunis, en tant que jeunes agriculteurs, pour étudier les stratégies de promouvoir notre culture, le riz», explique M. Kamanayo.  Il poursuit en disant qu’ils ont repéré parmi les facteurs de la mauvaise récolte, le manque des semences sélectionnées et le fait de ne cultiver qu’une saison par an. Pour faire face à ce problème, ils ont fondé cette coopérative « Comusecori »  pour faciliter la demande d’aide en vue de réaliser leurs rêves.  Réunis en coopérative, ces leaders  agriculteurs se sont adressés au centre de multiplication des semences  pour trouver des semences qui murissent rapidement. «Nous avons passé à des semences qui mûrissent à cinq mois à celles qui mûrissent à trois mois», précise M.Kamanayo. Il ajoute qu’avec ces semences, ils sont arrivés à cultiver  deux  ou trois saisons par an sur le même champ.La coopérative a ainsi progressé et a, au fur et à mesure, trouvé des partenaires. Grâce à ces derniers, elle a aujourd’hui ses infrastructures comme le hangar de stockage des récoltes et divers bureaux, mais une grande  machine moderne décorticage du riz. M. Kamanayo signale que, grâce à cette coopérative, les agriculteurs de ces deux collines et ceux des environs ont aujourd’hui accès aux semences sélectionnées et de bonne qualité. Aussi le hangar de stockage et la machine de décorticage  sont accessibles à agriculteur, membre de la coopérative ou non. 

Eric Sabumukama

Ouvrir