Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

RUMONGE> Transformation de l’huile de palme

L’ensemble des services liés à la production contribuent au développement des économies locales

 

IMG 2037Le palmier à huile est considéré comme source d’économie, en raison de ses multiples usages. Toutes les parties sont utilisées à des fins d’alimentation et comportent des valeurs socioculturelles importantes. A-t-on  dernièrement constaté dans la zone Gatete en commune Rumone de la province de Rumonge.  

 

Les palmeraies et les huileries, ainsi que l'ensemble des services liés à la production, ont contribué et continuent de nos jours à contribuer au développement des économies locales des habitants de la zone Gatete.Selon Constantin Nduwimana, rencontré dans une unité de transformation de l’huile de palme, les dérivés du palmier sont utilisés pour l’alimentation, notamment l’huile de palme, le vin, l’alcool de palme, les savons fabriqués à partir d’huile de palme et bien d’autres.Partout, il s’observe que l’extraction artisanale d’huile de palme est une activité économique très importante dans la quasi-totalité des familles. Cet état de fait est observable tant au niveau des producteurs, des transformateurs que des commerçants. Selon toujours M. Nduwimana, les producteurs bénéficient des retombées du palmier à huile. Ils protègent, par ailleurs, toute la végétation en place et les alentours pour éviter l’action des feux de brousse ou autres éléments nuisibles à la vie des plants.Une autre observation est que certaines communautés ne plantent jamais le palmier, mais se contentent plutôt d’exploiter les plants naturels. D’autres opérateurs privés créent des palmeraies à partir de plants importés. Avec la présence des moulins, il existe plusieurs unités de transformation, ce qui constitue une opportunité pour les consommateurs. M. Nduwimana a poursuit en disant que l’activité de transformation des produits du palmier à huile date de très longtemps. « Avant et pendant la colonisation, nos ancêtres connaissaient déjà la valeur alimentaire, économique et culturelle du palmier à huile », a-t-il souligné. Et d’ajouter que les sous-produits, c'est-à-dire les tourteaux obtenus après extraction de l'huile, servent à l'alimentation du bétail, des porcs et de la volaille.Il faut noter que la province de Rumonge est surtout connue pour sa production de l’huile de palme.  

Eric Mbazumutima

Ouvrir