Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MEDIAS> Les stages à l’étranger pour les journalistes

Sortir est un atout pour devenir plus professionnel

 

Effectuer des stages de professionnalisation à l’étranger est un avantage pour les journalistes burundais en particulier et les journalistes Africains en général. Un séjour de dix mois  en Chine pour des journalistes, Vincent Mbonihankuye et Blandine Niyongere, ont été une preuve que l’ouverture au monde et l’échange d’expériences sont des gains pour un journaliste qui sort pour trouver mieux ailleurs. M. Mbonihankuye nous en dit plus. 

 

Ce sont des journalistes des Publications de presse burundaise mais aussi des Burundais qui ont eu l’opportunité de pouvoir représenter leur pays pendant une période de dix mois en Chine dans un stage dans le cadre de la coopération entre la Chine et l’Afrique organisé par le centre de presse Chine-Afrique. A la question de savoir ce qu’il aurait gagné de plus en effectuant ce stage,  Vincent Mbonihankuye nous indique qu’à part qu’on fait connaissance avec d’autres journalistes venus des quatre coins du monde et qu’on append d’eux, il y a aussi  une ouverture d’esprit qui se fait. Le monde est un village à plusieurs angles que l’on ne découvre que lorsqu’on l’explore. Il devient donc important pour le journaliste de faire ses papiers en étendant ses connaissances et en explorant des vérités qui pourraient être  cachées par certains medias étrangers, a-t-il dit. Le monde des medias évolue aujourd’hui avec les nouvelles Technologies de l’information. Les journalistes venant de divers milieux se côtoient, échangent des expériences et apprennent entre eux à se familiariser avec ces technologies et à se perfectionner dans le métier. Ce qui n’est possible que si  le journaliste entre en contact avec les autres.Notre interlocuteur ajoute que la maison qui envoie ses journalistes ne fait qu’allonger  la liste de ses professionnels expérimentés dans le métier. Cela est un avantage pour toute la maison qui fait travailler des professionnels qui ont pu se spécialiser dans le domaine, que ce soit au pays ou à l’étranger. La qualité du travail devient indiscutable, sans oublier que les autres aussi peuvent bénéficier de ses connaissances à partir du partage d’expériences. Toutefois, il  recommande que ce genre de stages soit étendu sur grand nombre de journalistes, que ceux qui reviennent trouvent un terrain favorable pour pratiquer ce qu’ils ont appris et que les fruits de leur travail soient visibles sur terrain au delà des certificats.

Blandine Niyongere

Ouvrir