Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Personnes vivant avec handicap >Droits specifiques pour l’égalisation des chances

L’Etat prend des mesures incitatives à l’endroit des entreprises pour promouvoir l’emploi des personnes vivant avec handicap

 

Pour l’égalisation des chances avec tout autre citoyen burundais dans toutes les sphères de la vie sociale, toute personne vivant avec handicap a droit à l’accès au milieu physique, à l’information et à la communication.  

 

Dans la loi N01/03 du 10 janvier 2018 portant promotion et protection des droits des personnes handicapées au Burundi, il est indiqué que toute personne vivant avec handicap sans distinction de genre a droit à des chances égales en matière de soins de santé, de l’enseignement dans un cadre adapté. Toute personne vivant avec handicap jouit de ses droits fondamentaux en particulier dans le domaine de l’emploi. A cet effet, aux fins de l’entretien et de la sauvegarde de l’emploi des personnes vivant avec handicap, l’employeur est tenu de maintenir l’emploi de la personne vivant avec handicap sur son lieu de travail s’il décide de licencier une partie de son personnel pour motif économique ou pour tout autre motif raisonnable. Tout fonctionnaire ou salarié victime d’un handicap l’empêchant de poursuivre l’exercice de son travail habituel, quelle qu’en soit la cause, est maintenu à son poste initial ou affecté à un autre poste vacant qui peut lui être attribué selon ses aptitudes et la spécificité de son handicap et après sa réadaptation le cas échéant. Au cas où aucun emploi ne peut être trouvé, les dispositions légales relatives aux régimes de pensions et risques professionnels lui sont applicables. L’Etat prend des mesures incitatives à l’endroit des entreprises pour promouvoir l’emploi des personnes vivant avec handicap. Toute personne vivant avec handicap bénéficie de l’exonération des frais de dédouanement, de l’impôt et autres taxes sur véhicule et tout matériel conçus pour la personne vivant avec handicap. Toutefois, les textes d’application précisent le type de véhicule adapté à la personne vivant avec handicap, le nombre de véhicules à exonérer et la période de l’exonération. Dans l’article 33 du chapitre des droits spécifiques pour l’égalisation des chances, il est indiqué que toute personne vivant avec handicap a le droit d’être intégrée dans les activités culturelles, sportives et de loisir dans la limite de ses conditions physique, mentale et sensorielle. La personne vivant avec handicap a le droit de participer pleinement aux évènements marquant la vie de la société tels que la naissance, le mariage, l’enterrement et autres. Enfin, la personne vivant avec handicap a le droit de participer pleinement à la vie politique, économique du pays et avoir accès à l’emploi pour promouvoir l’égalité des chances.

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir