Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

REGIDESO> Assemblée générale du personnel

« Nous voulons traquer les travailleurs visant leurs propres intérêts plutôt que ceux de la société»

 

6B7A5939Présidé par le ministre de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines, Côme Manirakiza, la Regideso, a organisé le vendredi 29 mars 2019, une assemblée générale à l’endroit du personnel. Et M. Manirakiza a rassuré que bientôt, des mesures pour traquer les travailleurs visant leurs propres intérêts plutôt que ceux  de la société seront prises. 

 

Dans son discours, le ministre Manirakiza est d’abord revenu sur les différents cas de vol, de tricherie, de malhonnêteté qui s’observent le plus souvent chez certains travailleurs de la Regideso dans la prestation de certains services à l’endroit de leurs clients. M. Manirakiza a indiqué qu’actuellement, la Regideso condamne tous les travailleurs qui affichent un comportement indigne, à tel point que même les clients de cette société n’ont jusqu’aujourd’hui, aucune confiance en certains  employés. « A cela, des mesures adéquates pour traquer tous les employés qui travaillent dans le but de leurs propres intérêts plutôt qu’aux intérêts de la société seront bientôt  prises », a  beaucoup insisté M. Manirakiza.

« A partir du 5 avril, la Regideso sera dotée de nouvelles structures »

Dans le but de juguler les problèmes que connaît la Regideso, M. Manirakiza demande à la direction générale de mettre en place de nouvelles structures au niveau de chaque département afin de faciliter le contrôle des travailleurs par leurs directeurs respectifs, de pouvoir tout faire pour que tous les responsables des stocks morts, qui ont fait que la Regideso enregistre jusqu’aujourd’hui, un stock  non utilisable d’une valeur de treize milliards de nos francs. « Chaque responsable devra répondre à tout ce qu’il a fait à partir  du processus de passation de marché jusqu’ à la réception de ces matériels. Et  des sanctions  et des mesures adéquates seront prises conformément à la loi », a précisé M. Manirakiza.Ce dernier a enfin clôturé la rencontre tout en demandant aux responsables du syndicat des travailleurs  de ne pas toujours plaider pour les intérêts  des travailleurs, mais également de travailler en étroite collaboration avec  les autorités  de la Regideso pour traquer toute personne de mauvaise foi qui, au lieu de travailler pour l’intérêt de la société et du pays travaille pour ses propres intérêts.

Avit Ndayiragije

Ouvrir