Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

LUTTE CONTRE LA FRAUDE> Le rôle des commerçants

Chaque commerçant devrait dénoncer tout cas de fraude

 

Pagnes 1Dans le commerce, des cas de fraude s’observent et la lutte contre ce phénomène est  une affaire de tout le monde, surtout les commerçants. Car, ces derniers sont les premiers à connaître tous les coins servant de passage clandestin des marchandises frauduleuses. Aussi chaque commerçant devrait dénoncer tout cas de fraude.

 

Certains commerçants affirment que les cas de fraude ont diminué sensiblement «mais il y a ceux qui tentent encore de cacher les marchandises», ce sont les propos d’Aïsha A., une vendeuse de pagnes. Elle a fait savoir que les commerçants ont un rôle incontournable dans la lutte contre la fraude parce qu’ils se connaissent entre eux, y compris  ceux qui pratiquent le commerce frauduleux. Et elle a indiqué que, normalement,  les commerçants ont tout intérêt à lutter contre la fraude. Cela, dans l’objectif de travailler dans les mêmes conditions favorables à la concurrence loyale. Car, il est difficile de comparer les marchandises qui ont payé les taxes et impôts avec celles qui sont entrées frauduleusement. Elle a ajouté que ces marchandises ne peuvent pas rapporter des bénéfices de la même façon.Pour notre source, chaque commerçant devrait se sentir obligé de dénoncer tout   cas d’irrégularité dans le commerce. Cela pour le bien  de tout commerçant mais aussi pour le développement du pays. Elle a précisé que dans un pays où il y a des cas de commerce frauduleux, le pays ne peut pas avancer. Elle a souligné que dans les années passées, le commerce clandestin, surtout des pagnes, était considéré comme une chose normale. Mais grâce à la sensibilisation et même des sanctions pour ceux qui sont  appréhendés, la fraude a diminué d’intensité. Aussi, les commerçants qui ne pratiquent pas le commerce clandestin ont ouvert les yeux et ont constaté qu’ils travaillent à perte à cause de ceux qui ne sont pas en règle avec le fisc.Toutefois, elle a souligné que, ceux qui pratiquent le commerce clandestin sont peu nombreux. C’est pourquoi il a interpellé l’administration fiscale à continuer les séances de sensibilisation sur les bienfaits de payer les impôts et taxes afin d’éradiquer définitivement la fraude fiscale. 

Fidès Ndereyimana

Ouvrir