Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

PROVINCE DE BUBANZA> Visite conjointe du Mineagrie et du Fida

Suivre l’état d’avancement de toutes les opérations en cours financées par le Fida

 

DSC 0053Le ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage (Mineagrie ) a effectué une visite conjointe avec le Fonds international de développement agricole (Fida) en province de Bubanza, le mercredi 30 janvier 2019. Le but de cette visite était de suivre l’état d’avancement de toutes les opérations en cours financées par le Fida. 

 

Cette visite effectuée en province de Bubanza fait suite à celle de la directrice régionale de la division Afrique de l’est et australe du Fida Sara Mbago-Bhunu au Burundi. Accompagnée par le secrétaire permanent du ministère en charge de l’agriculture Emmanuel Ndorimana, Mme Sara a commencé sa visite  au hangar de stockage du riz de la coopérative rizicole« Twiteze imbere » situé à Musenyi en commune Mpanda. Cette coopérative a été financée par le Fida en plus de la construction de ce hangar.Elle a aussi visité un foyer d’apprentissage  et de réhabilitation nutritionnel mis en place sur la sous-colline  Nyabikere en commune de Mpanda. Après, elle a rendu visite à la veuve Rose Sindayihebura de la colline Gahwazi I, qui avait reçu une vache en 2013 de la part du Fida  via le projet Prodefi. Elle s’est ensuite rendue au chef-lieu de la province de Bubanza où elle a effectué une visite de courtoisie au gouverneur de cette province.Les visites se sont poursuivies respectivement  à  la  coopérative laitière « Shirukumwete » de Kivyuka en commune Musigati, au centre d’innovation et de transformation agro-alimentaire de Bubanza (Cita) et enfin une exposition-ventes des produits des bénéficiaires des projets financés par le Fida à Bubanza.Lors d’une interview accordée à la presse, Mme  Sara a indiqué que l’objectif de sa visite était de suivre le progrès de toutes les opérations en cours dans le pays financées par le Fida. C’était aussi de faire des entretiens avec les parties prenantes notamment les officiels étatiques et les autres partenaires de coopération surtout les bénéficiaires des projets appuyés par le Fida.Comme  l’a indiqué Mme Sara, les réalisations sont très appréciables et satisfaisantes. Elle a apprécié la manière dont les riziculteurs travaillent en utilisant le système de warrantage. Elle a aussi apprécié la chaîne  de production du lait suivie par la production des fromages. Ces sont des cas de succès que je trouve au Burundi sans oublier les jeunes qui s’impliquent dans la fabrication des éléments de base, a-t-elle dit.Quant à l’entretien avec les autorités, elle a indiqué  que le Fida a commencé le nouveau cycle de financement Fida 11 qui va durer 3 ans. Ces autorités ont fait une réflexion sur comment elles peuvent orienter les prochains projets.

Le ministère va prendre la relève après le départ des bailleurs.

Dans le but de trouver une solution à certains défis, Mme Sara a promis que le Fida peut doter aux associations et coopératives le matériel pour la transformation des produits agricoles.La question du soutien aux projets par le gouvernement après le départ des bailleurs a été soulevée. A cette question, le secrétaire permanent au ministère en charge de l’agriculture, Emmanuel Ndorimana, a indiqué que le gouvernement a pris une décision d’accompagner les projets en cours de réalisation. Le ministère  collabore avec l’administration et les services déconcentrés afin de suivre les réalisations des projets. M.Ndorimana a signifié que les réalisations financées par le Fida à Bubanza sont des activités réelles sur terrain. Quand les projets vont se clôturer, le ministère va prendre la relève pour la consolidation des acquis, a-t-il dit.

Martin  Karabagega

Ouvrir