Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MINISTERE EN CHARGE DU COMMERCE> Bilan du premier semestre 2018-2019

Le taux de réalisations s’élève à plus de 88%

 

DSC08072Le ministère du Commerce, de l’industrie et du tourisme a présenté, le jeudi 31 janvier 2019, le bilan du premier semestre 2018-2019. Le ministre de tutelle,  Jean Marie Niyokindi, apprécie les  réalisations  au taux de  plus de 88%. 

 

Le ministre Niyokindi a indiqué que dans le domaine de commerce, 9 descentes ont été effectués dans certains marchés du pays pour relever les prix des produits de grande consommation afin d’anticiper sur d’éventuelles pénuries et/ou spéculations.  Le ministre en charge du commerce a ajouté que quatre  ateliers d’information et de  sensibilisation sur les nouveaux textes régissant le commerce ont été organisés à l’endroit des opérateurs économiques dans différentes provinces du pays. Selon lui, le ministère a organisé un  atelier pour préparer le document à présenter lors du troisième examen conjoint des politiques commerciales des pays de la CEA  et a participé à un  atelier régional tenue en Tanzanie pour présenter le document sur la  politique commerciale du Burundi. Dans le domaine de l’industrie, M. Niyokindi a signalé que 13 descentes ont été effectuées dans 13 provinces pour collecter les potentialités des unités de production/transformation. Dans ce même domaine, 38 petites et moyennes entreprises (PME) ont été visitées dont 6 ont été auditées sur les technologies de production plus propre. Il a poursuivi en disant qu’un atelier a été organisé pour former 23 chefs d’entreprises. Le ministère de tutelle a également organisé deux ateliers de sensibilisation du public sur la  nécessité de la propriété industrielle dans les provinces de Bujumbura-mairie et Bujumbura. M. Niyokindi n’a pas manqué de dire que 313 dossiers de propriété industrielle dont 256 titres de propriété industrielle d’une valeur de 53 970 dollars américains et 1 370 000 FBu ont été traités et finalisés.

Plusieurs activités ont été faites dans le domaine de normalisation, métrologie, assurance de la qualité et essais

Dans le domaine de l’artisanat, le ministre de tutelle a souligné cinq descentes qui ont été effectuées au centre artisanal de Kayanza (CAK), au Centre d’exposition-vente pour la promotion de l’artisanat et du commerce (CEVPAC) et au centre d’appui au secteur non structuré de Bujumbura (CASNSB).  Il y a eu la participation de 76 artisans à la foire-exposition régionale Jua kali/Nguvu kazi de la CEA se déroulant au Kenya et  l’élaboration de trois fiches de projets. Il s’agit de l’appui au CAK, à la production et à la commercialisation des produits artisanaux et le renforcement des capacités institutionnelles du secteur de l’artisanat. Dans le domaine de normalisation, métrologie, assurance de la qualité et essais, le ministre Niyokindi a dit qu’il y a eu  69 normes dont 6 sur les chaussures, 1 sur l’eau, 5 sur les équipements de pétrochimie, 2 sur le pétrole, 5 sur le transport des marchandises dangereuses et classification et étiquetage des produits chimiques ; etc. Il a indiqué que 333 instruments de mesure vérifiées ou étalonnés dont 3689 balances parmi lesquelles 75 sont saisies pour la non-conformité, 131 pompes à carburant vérifiées, 2 ponts bascules calibrés, etc. Il a fait savoir que 5 licences ont été octroyées dont l’une pour application de marque BBN sur l’huile d’avocat de la société Coprotraco de Murayi, 3 à la Brarudi, etc.Dans le domaine du tourisme, M. Niyokindi a dit qu’un contrat de création d’une plateforme numérique de cartographie des  hôtels et site touristiques a été conclu et son lancement officiel effectué. Selon lui, trois ateliers de sensibilisation des hôteliers sur les critères de classification des établissements touristiques suivant les normes de la CEA et la formation des guides touristiques ont été organisés dans les régions Nord, Centre et Sud. Il y a eu également  le lancement officiel du processus de classification et 25 hôtels de Bujumbura déjà visités sont en cours de classement. Ainsi, les modules de formation ont été confectionnés  pour former 250 guides touristiques.

Ezéchiel Misigaro, Donathe Ndayisenga (stagiaire)

Ouvrir