Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

EDUCATION> La rentrée du deuxième trimestre

Elle s’est déroulée normalement

 

DSC07617Au moment où l’année scolaire en est à son deuxième trimestre, toutes les écoles se mettent  aux activités du programme. La rédaction du quotidien burundais d’informations « Le Renouveau » a visité ce vendredi 4 janvier 2019, certaines écoles  de la municipalité de Bujumbura pour se rendre compte de  la situation. 

 

Au cours de son passage à l’Ecole secondaire des techniques administratives (Esta) à 10 heures du matin, la rédaction du journal Le Renouveau a constaté que tous les élèves étaient en classes. Les professeurs étaient en train de faire les corrections des examens pour entamer les programmes du deuxième trimestre. « La rentrée s’est  normalement déroulée. Les élèves et les enseignants ont répondu massivement au rendez-vous, a dit Isaïe  Mbonihankuye, directeur de l’Esta.M. Mbonihankuye  a signalé qu’au jour de la rentrée, les élèves ont regagné les classes avant de faire la propreté. Il a poursuivi en disant que ce premier jour est aussi consacré à la correction des examens du premier trimestre. M. Mbonihankuye raconte que le silence qui règne à l’Esta s’explique par le fait qu’à cette école, les élèves qui y étudient viennent, pour la plupart, de l’intérieur du pays et y mettent du sérieux pour réussir étant donné que cette école est caractérisée par la rigueur.  Ceux de l’année terminale se préparent en conséquence, car l’examen d’Etat se passant après les épreuves de fin d’année les attend.Le directeur de l’Esta a souligné  qu’il est satisfait par les résultats du premier trimestre, comparativement aux résultats des années antérieures. Il ajoute aussi qu’il va fournir beaucoup d’efforts dans l’encadrement et surtout la justice  pour que les résultats de ce deuxième trimestre puissent être plus que bons. La rédaction s’est rendue par la suite à l’école Stella Matutina, située au centre ville où elle a trouvé que les activités scolaires se déroulaient normalement. Les écoliers étaient très calmes suivant leurs professeurs qui étaient en train de faire les corrections des examens du premier  trimestre. Les secrétaires ainsi que la directrice étaient en train de rédiger des rapports. 

Irène Niyongabire  (Stagiaire)

Ouvrir