Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MARCHE DE MUSAGA> Son nouveau visage après sa réhabilitation

Presque tous les stands sont occupés et le marché est très fréquenté

 

Musaga 3La rédaction du journal  Le Renouveau a visité, le vendredi 28 décembre 2018, le marché de Musaga, situé en zone Musaga de la commune Muha dans la municipalité de Bujumbura pour se rendre compte de son nouveau visage après sa réhabilitation. Presque tous les stands sont occupés et le marché est très fréquenté.  

 

A son arrivée au marché de Musaga, le quotidien burundais d’informations « Le Renouveau » a constaté que la construction des tous les échoppes a été achevée. Les commerçants s’y sont installés et les activités commerciales ont déjà démarré comme auparavant. Presque tous les stands sont déjà occupés mais il se remarque un petit effectif dont les bénéficiaires ne sont pas encore venus y exercer leurs activités. Leurs bénéficiaires disent qu’ils manquent de capitaux. Tout le marché est animé de mouvement de va-et-vient des vendeurs et acheteurs. Des marchandises de toutes sortes sont garnies dans les stands de tous les coins de ce marché.  L’ambiance qui régnait au marché de Musaga était caractérisée par les négociations des prix entre certains commerçants et les clients. Le marché de Musaga était subdivisé en zone selon le type de marchandises.  Les vivres en général se trouvent localisés dans une même zone. On y trouve des oignons, des légumes, des poivrons, des tomates, du riz, du haricot,  des patates douces, de la viande.  Des habits et  des chaussures se trouvent dans une autre zone à part, celle des ustensiles de cuisine et des matériaux ménagers dans leur zone, etc. Les vendeurs et les commerçants trouvés sur place ont indiqué que durant ces moments de fêtes  de fin d’année, les clients viennent nombreux, contrairement aux jours de la réouverture dudit marché. Léonard Nyandwi, un des commerçants interrogés  matché a signalé qu’il a un petit capital. Selon lui, il aurait profité de ces jours de fêtes s’il avait un capital élevé pour se procurer beaucoup de marchandises afin de dégager un bénéfice aussi élevé. Il a souligné qu’il a beaucoup dépensé pour la construction du stand métallique alors qu’il avait des moyens limités. Dans ce marché de Musaga, par rapport aux autres marchés, beaucoup des stands sont ouverts et beaucoup de gens de cette localité le fréquentent et le font développer. 

Mireille Kubwayo(Stagiaire)

Ouvrir