Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MINISTERE DE L’HYDRAULIQUE, DE L’ENERGIE ET DES MINES> Communiqué de presse du mardi 4 décembre 2018

Sur la situation réelle des produits pétroliers

 

IMG 206Le ministère de l’Hydraulique, de l’energie et des mines via son porte parole, Léonidas Sindayigaya a sorti le mardi 4 décembre 2018 à Bujumbura, un communiqué de presse sur la situation réelle des produits pétroliers. Ce ministère tranquilise le public et les différents consommateurs de ces produits et les informe que les contraintes techniques qui s’y observaient, ont été déjà levées.  

 

Le porte-parole du ministère de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines M. Sindayigaya, indique que ce ministère porte à la connaissance du public de la situation réelle qui prévaut dans le secteur de l’importation et de la commercialisation des produits pétroliers. Il dit que ces derniers jours et particulièrement au cours du week-end dernier, l’on a constaté que certaines stations service de la mairie de Bujumbura et dans certaines provinces de l’intérieur du pays, n’avaient pas suffisamment de carburant, particulièrement de type gasoil. M. Sindayigaya déclare que le ralentissement du rythme d’approvisionnement en produits pétroliers est dû aux perturbations d’ordre logistiques survenues dans ce secteur. Le ministère tranquilise alors le public en général, les différents consommateurs des carburants en particulier, que ces contraintes techniques ont été déjà levées et que la situation d’approvisionnement des stations services redeviendra normal sous peu. Il demande aux consommateurs de ces produits et à tous les partenaires du secteur pétrolier, de ne pas céder à la panique et de croire aux efforts des différents services de l’Etat pour trouver des solutions adéquates à cette situation. Il interpelle les différents services compétents, en mairie de Bujumbura comme à l’intérieur du pays, à veiller au strict respect de l’ordre établi dans ce secteur. 

Evélyne Habonimana

Ouvrir