Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

PETIT MARCHE DE NYAKABIGA> Son utilité à la population environnante

Il leur permet de s’approvisionner de près en denrées dont ils ont besoin

La rédaction du journal Le Renouveau s’est entretenue, le mardi 2 octobre 2018, avec quelques acheteurs et vendeurs qui fréquentent le petit marché de Nyakabiga sur son utilité. Il  permet à la population environnante de s’approvisionner de près en denrées dont ils ont besoin.

000111azezLe petit marché de Nyakabiga se trouve localiser entre le  quartier Nyakabiga III et le campus Mutanga de l’Université du Burundi et entre le 9e et 12e avenue dudit quartier. On y trouve le commerce de détail des produits surtout alimentaires.A l’arrivée du petit marché de Nyakabiga, la rédaction du journal Le Renouveau a trouvé un mouvement de va et vient des acheteurs qui fréquentent ledit marché. Les légumes, fruits  les bananes les pommes de terre, les fretins et les condiments y sont dominants. Le charbon, les farines tant du manioc que du maïs et les céréales y sont moins nombreux.Selon une mère trouvée sur place, ce petit marché date de longtemps et est d’une grande importance à la population environnante. «Je fais mes achats toujours ici car les denrées dont j’ai besoin sont disponibles sur ce marché. Je n’ai pas besoin de me rendre au marché provisoire de Jabe ou ailleurs.

Les activités du  marché se tiennent tous les jours  de 8 heures du matin à 19 heures», a-t-elle informé.Un domestique a aussi également abondé dans ce sens en disant que dans ce marché rien n’y manque. Il a indiqué que ce marché constitue le milieu le plus proche de   ravitaillement pour ceux qui ont besoin de petites denrées alimentaires  dont les ménages ont besoin au jour le jour. Selon les étudiants  du campus Mutanga que la rédaction du journal Le Renouveau a rencontré aux environs, ils s’y approvisionnent eux aussi des fruits tels que les bananes mûrs et les avocats quand les moyens le leur permettent.

EZECHIEL MISIGARO

Ouvrir