Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Municipalité de Bujumbura> La location du matériel des fêtes

L’affluence des équipements

Ces derniers temps, la location du matériel des fêtes est devenue une activité génératrice de revenus exercée par de nombreuses personnes à Bujumbura. La rédaction du quotidien d’information Le Renouveau s’est entretenue avec la population  pour recueillir certaines informations sur ce métier. 
IMG 4062A Bujumbura comme partout ailleurs dans les provinces du pays, la population essaie de créer de l’emploi pour pallier au problème de chômage. La période d’été se caractérise  par des fêtes un peu partout dans le pays. Le week end, toute la ville de Bujumbura est remplie de gens bien habillés sans oublier des voitures décorées de toutes sortes de fleurs. Des maisons où on loue les habits des fêtes sont remplies de gens venus de tous les coins pour louer des habits dont les couleurs ressemblent aux couleurs du décor. A chaque coin de la ville, on y trouve une galerie où sont loués des matériaux de fêtes notamment les habits traditionnels des femmes, les costumes pour les hommes, les chaises, les tables, bref tout ce qui est nécessaire pour le décor dans des fêtes etc.Dans un entretien que nous avons eu avec ceux qui exercent ce métier, ils ont indiqué que les clients ne sont pas nombreux pour le moment, cela dépend de la période dans laquelle nous sommes. C’est un métier demande de la patience du moment qu’on peut ouvrir son appartement loué du matin jusqu’au soir sans que personne ne vienne visiter. Les uns préfèrent dire que quand ils ont des clients pendant cette période, c’est leur jour de chance «Dieu nous a souri », ont-ils indiqué.A la galerie nommée Le Parisien, les gens sont assis à chaque porte et quand ils voient une personne passer ils disent : « bienvenu cher client, nous avons tout le matériel que vous voulez et de qualité». Ils ont signalé que pendant la période d’été, ceux qui exercent ce métier ne se plaignent pas. Aline Kamariza, une jeune dame qui fait louer le matériel des fêtes a fait savoir que même si ce métier est exercé par de nombreuses personnes, chacun a ses clients dont les membres de sa famille, ses amis ou voisins. Elle a ajouté que même si elle ne trouve pas de clients aujourd’hui, elle ne perd pas l’espoir car elle sait que demain la chance lui sourira. 

Sonia Busogoro (Stagiaire)

Ouvrir