Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

SECTEUR CAFE > Réception des semences des cultures intercalaires

Pour se préparer à la première saison culturale 2019

10abcdlmUne équipe du Projet d’appui à la compétitivité du secteur café (PACSC) a effectué une descente du mardi 4 au jeudi 6 septembre 2018 dans différentes provinces du pays. L’objectif de cette activité était de réceptionner et acheminer les semences des cultures intercalaires pour se préparer à la première saison culturale 2019.


L’équipe du Projet d’appui à la compétitivité du secteur café (PACSC) a notamment réceptionné les semences de haricots offerts par différentes coopératives d’agriculteurs dans les provinces d’intervention dont Ngozi, Muyinga, Kirundo, Gitega, etc. Elle a également visité quelques champs des caféiers recepés ou replantés dans ces provinces. Selon l’expert en suivi et évaluation au niveau du Projet d’appui à la compétitivité du secteur café (PACSC), Fabien Bizimungu, la réception des semences pour les cultures intercalaires s’inscrit dans une succession d’activités de reconversion de rajeunissement de vieux caféiers. « Les semences que nous sommes en train de réceptionner vont appuyer les caféiculteurs qui ont adhéré volontairement à l’activité de rajeunissement en faisant ce qu’on appelle le recépage en terme technique», a-t-il indiqué. Il a expliqué que ces semences seront acheminées vers les stocks des fédérations des caféicultures qui sont des intermédiaires directes entre le projet et les caféiculteurs. Il a fait savoir que l’effectif des caféiculteurs concernés pour la première saison culturale 2019 s’élève à 60 mille dont plus de 30 mille nouveaux caféiculteurs qui s’ajoutent à plus de 25 mille qui ont participé au projet l’année passée. La même source a précisé que 170 tonnes de haricot seront distribuées à ces caféiculteurs. «Nous avons aussi un stock consistant de Dap qui, d’un moment à l’autre peut rejoindre les magasins des fédérations afin qu’aussitôt que la saison pluvieuse démarre réellement, on ne puisse pas marquer de retard», a-t-il dit. 


«Nous allons choisir celui qui offre le prix le moins cher»

En parallèle avec la réception de semences pour les cultures intercalaires, la passation des marchés communautaires pour rassembler la fumure organique a été organisée. « C’est une activité qui se fait chaque année pour rendre disponible la fumure organique à donner aux caféiculteurs proportionnellement aux caféiers recépés ou replantés. Des fournisseurs producteurs de la fumure organique ont été identifiés au niveau de chaque commune. Ils vont donner un prix qui se situe entre 70 000 FBu et 80 000 FBu par benne de 4m3. Nous allons choisir celui qui offre le prix le moins cher», a expliqué Pancrace Ndabatinye chargé de la passation des marchés au projet PACSC rencontré dans une réunion de passation des marchés en province de  Muyinga. 

Grace-Divine Gahimbare

Ouvrir