Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR> Concours d’entrée à la Faculté de médecine

Trois disciplines sont programmées pour chaque journée

 

IMG 8517Le jeudi 6 septembre 2018, a commencé dans tout le pays la passation du concours d’entrée dans la Faculté de médecine de l’enseignement supérieur au Burundi. Pour les candidats provenant de la région Ouest, le concours se passe dans les salles du  campus Mutanga et Kamenge. Les disciplines sur lesquelles porte le concours sont  la biologie, la physique, la chimie, les mathématiques, le français et l’anglais. 

 

Au campus Mutanga, l’ouverture de l’examen a été solennelle et rehaussée par la présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Gaspard Banyankimbona. Celui-ci précise que ce concours est organisé dans le but de concrétiser la volonté du gouvernement, celui d’asseoir un enseignement de qualité répondant aux normes sous régionales. S’agissant de la 4e édition, M. Banyankimbona  précise que l’organisation de cet examen est améliorée cette année-ci comparativement aux années passées, notamment en multipliant les centres de passation.Concernant le taux de participation, le ministre ayant l’enseignement supérieur dans ses attributions l’estime à 89%. Il fait savoir que parmi les inscrits, on a enregistré 240 absences, mais que celles-ci ont été compensées par les nouveaux inscrits sur place qui s’élèvent à 161 candidats.Parlant des précautions prises pour qu’il n’y ait pas de fraude dans cet examen, M.Banyankimbona fait savoir que celles-ci  ont commencé depuis le processus de conception. « On a fait un isolement très discret des concepteurs qui ne sortiront qu’après la fin du dernier examen », poursuit le ministre.  Et pour la pratique de l’examen, on a fait la synchronisation des débuts pour tous les centres et on a privé aux candidats l’accès aux téléphones et autres choses pouvant servir à la tricherie. Aussi, le candidat qui termine avant les autres devra rester assis  à sa place jusqu’à la fin de l’examen.Trois disciplines sont programmées pour chaque journée et l’examen durera  deux journées. M. Banyinkimbona  garantit la transparence dans la correction de ce concours et fait savoir que les 100 premiers seront inscrits à l’Université du Burundi, tandis que les 200 suivants trouveront leurs places à l’Université Espoir d’Afrique et à l’Université de Ngozi.
Eric Sabumukama

Ouvrir