Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MINISTERE DU COMMERCE> Atelier national de travail

Pour préparer efficacement le prochain examen conjoint des politiques commerciales dans les pays membres de la CEA

 

DSC 1185Le ministre du Commerce, de l’industrie et du tourisme organise, du jeudi 6 au vendredi  7 septembre 2018,  à l’endroit  de tous les représentants  des différents secteurs publics et privés oeuvrant dans le domaine du commerce au Burundi, un atelier national de travail sur la préparation du 3e examen conjoint des politiques commerciales de la Communauté est africaine (CEA). Et au cours de cet atelier de deux jours, un document qui sera présenté auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)  lors du prochain séminaire régional de  2019 sera également formulé par les participants   en collaboration avec le comité national de préparation. 

 

Dans son discours d’ouverture, Sébastien  Nzimana, directeur général du Commerce au ministère ayant le commerce dans ses attributions, a indiqué que cet atelier s’inscrit dans le cadre  des activités du comité national de coordination chargé de préparer le prochain examen de la politique commerciale pour la tenue de l’examen conjoint des politiques commerciales des pays membres de la CEA. M. Nzimana a ajouté que ledit examen vise principalement à assurer la transparence   dans le suivi et la mise en œuvre   des accords de l’OMC, aux termes de l’annexe III de l’Accord de Marrakech instituant l’OMC et signé en 1994.  « Et s’agissant du cas  du Burundi, le premier examen des politiques commerciales a été réalisé en 2003, tandis que le premier examen conjoint pour tous les pays de la CEA date de 2003, et le second en 2012, lequel le gouvernement du Burundi  a été évalué conjointement avec les autres pays de la sous-région », a informé M. Nzimana.

« L’intégration du Burundi au sein de l’OMC, une occasion pour la promotion du secteur du commerce dans notre pays»

M. Nzimana a poursuivi son discours d’ouverture en signalant que le document qui sera formulé lors de cet atelier  sera fourni à toutes les différentes institutions œuvrant dans le secteur du commerce au Burundi.  « Et c’est une bonne occasion d’informer les acteurs burundais de ce domaine sur l’examen de politiques commerciales de l’OMC et renforcer également le cadre de concertation et d’analyse sur la politique commerciale du Burundi », a-t-il précisé. Il a terminé en demandant avec insistance à tous les participants de contribuer significativement  pour une bonne formulation de ce document qui sera prochainement présenté  à l’OMC.
Avit Ndayiragije

Ouvrir