Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Jeunesse> Encadrement des enfants en vacances

Ils ont été sensibilisés sur la lutte contre le VIH-sida

 

IMG 001Pendant les grandes vacances, certains enfants en profitent pour voyager et pour rendre visite aux grands parents et aux autres membres de la famille. D’autres profitent de ces vacances pour apprendre des métiers qui pourront les aider dans le futur. Ces derniers jours,  différentes associations organisent des activités pour encadrer les jeunes en vacances 

 

Généralement, les grandes  vacances marquent la fin des épreuves scolaires de toute une année. Certains en profitent pour visiter les membres de leur famille vivant à l’intérieur du pays, d’autres se déplacent pour aller dans d’autres quartiers pour passer les vacances avec leurs cousins. Mais, les enfants, quand ils sont seuls sans qu’il y ait personne pour les surveiller, peuvent adopter des comportements qui ne sont pas bons, vu que les vacances d’été sont longues. C’est pour cette raison que le Réseau national des jeunes vivant avec le VIH/sida (RNJ+) a organisé l’encadrement des enfants en vue de les éduquer sur comment se prévenir du VIH/sida.Selon Alain Junior Manirakiza, un des participants, a dit que ces activités organisées par le RNJ+ lui sont utiles parce qu’il a eu des informations sur le VIH qu’ils n’avaient jamais eu. Il dit que dans les familles, les parents n’en parlent pas. Ils considèrent ce sujet comme tabou alors que cela ne devrait pas être le cas. M. Manirakiza a dit que les membres du Réseau en parlent sans problème car ils ont compris qu’ils sont tous concernés par la lutte contre ce fléau. Il demande aux parents d’adopter un autre comportement sur certains sujets, surtout ceux qui concernent la sexualité parce que si lui n’est pas infecté, il y a un autre qui peut attraper cette maladie par ignorance. Gaspard Gahungu, un parent qui venait de déposer son enfant a dit qu’il salue l’initiative du RNJ+ d’organiser l’encadrement des enfants. Quand les enfants sont à la maison, ils sont désœuvrés et c’est par là que certains d’entre eux commencent à fréquenter des ligalas, et de là ils fument du tabac, voire la drogue, et s’abandonnent à la délinquance. Mais pour le cas présent, quand ils sont encadrés, ils apprennent beaucoup de choses qui pourront les aider dans le futur, a signalé M. Gahungu.A part ces séances de sensibilisation, le RNJ+ prévoit différents jeux de divertissement à l’endroit de ces enfants en vacances.  

Sonia Busogoro (Stagiaire)

Ouvrir